J’adore les plantes, tout mon intérieur en est remplis ! J’adore m’occuper de ces petits bébés, c’est vraiment une petite bulle d’oxygène de prendre le temps de les regarder pousser. C’est très gratifiant de voir qu’une plante se plaît bien chez moi. C’est toujours une petite victoire de voir une petite pousse sur une de mes protégées. Aujourd’hui, je voulais vous montrer une de mes astuces pour faire une bouture.

Faire une bouture à partir d’une branche

Faire une bouture, c’est dupliquer une partie d’une plante pour en créer une nouvelle. Pour une bonne partie des plantes, la bouture peut se faire grâce à un petit morceau de branche. Pour l’exemple, j’ai fait une bouture de caoutchouc élastica. Une grande plante que j’ai récupérée dans la rue ! Une fois rempotée, elle a poussé d’un seul coup et pris de l’ampleur donc j’ai décidé de lui couper quelques branches et donc d’en faire des boutures.

Les étapes à suivre :

Il faut couper une bonne longueur de branche, lorsque c’est une grande plante comme le caoutchouc, il faut une branche de 20 cm environ, mais pour une petite plante, c’est moins, c’est proportionnel !

Ensuite, on plonge les branches dans de l’eau pendant plusieurs semaines. Attention de bien changer l’eau de temps en temps.

On observe l’extrémité de la branche et si tout va bien, des racines vont se créer !

Une fois que les racines sont bien développées, on peut mettre la branche en terre. Il faut bien arroser la plante et c’est bon !

Vous pouvez suivre ce processus avec bien d’autres plantes. J’ai déjà utilisé ce système avec un bégonia, une misère, un coleus…

J’espère que ca marchera pour vous, car la nature est toujours imprévisible. Par exemple, je suis incapable de faire pousser un noyau d’avocat, pourtant, je suis toutes instructions à la lettre ! Mais je ne désespère pas (trop) et je persévère !